Sur la route du Moyen Atlas à l’est du Maroc

Surnommée la perle de l’Atlas, Immouzer Kandar – littéralement cascade entourée de chaînes montagneuses – est une escale de choix indéniable pour les amoureux de la nature, et ce, quelle que soit la saison. Nature verdoyante, sublimée par ses sapins parfois centenaires, et calme sont, en effet, les maîtres mots de cette petite ville du Moyen Atlas, culminant à plus de 1 400 mètres d’altitude.

Imouzzer Kandar, une cascade enchantée…

Bâtie en 1812, sa situation privilégiée a permis à sa Kasbah aux curieuses habitations souterraines creusées par la tribu des Ait serhouchene, de dominer la plaine du Saïss, mais également de développer une offre touristique de choix, notamment lors du protectorat français, comme en témoignent ses nombreuses petites maisons d’inspiration européenne qui lui donnent un air de village des Alpes de Haute Provence. Connue pour son climat froid en hiver et tempéré en été, sa proximité avec des sites touristiques tels qu’Aïn Chifa ou les lacs lui permettent de proposer de nombreuses activités culturelles ou sportives dans un cadre naturel à couper le souffle. Car, sa beauté et ses richesses naturelles suscitent chaque année un engouement non démenti. C’est ainsi qu’Immouzer Kandar demeure l’un des points de départ à nombreuses excursions et randonnées en montagnes.

Nature, eau, souk, une ambiance marocaine

Mais, c’est sans conteste, son eau minérale pure et claire, à faible teneur en sodium qui a définitivement donné ses plus belles lettres de noblesse à la ville, une eau mise en bouteille à l’Hôtel Royal, sous la marque Aïn Soltane.

Enfin, touche finale d’une green attitude savamment cultivée, son souk qui a lieu chaque lundi et samedi. Dans un méli-mélo de couleurs chatoyantes, les agriculteurs et artisans viennent vendre le fruit de leur travail dans une ambiance champêtre et simple, propice à de chaleureux contacts humains qui feront date dans votre agenda !