Une escale à Fès dans sa médina peut se réaliser de différentes manières, mais la plus traditionnelle et populaire est la maison d’hôtes. Certes la capacité est limitée et les places sont chères, mais si vous avez la chance de pouvoir réserver au sein d’un riad fes ou dar fes, vous rendrez authentiques et immortels vos souvenirs de Fes el Bali.

La capacité des maisons d’hôtes de Fès est limitée et le niveau de service est lié à l’état d’esprit du propriétaire, qui pour certains correspond à un travail à plein temps et doit rentabiliser l’investissement alors que d’autres cherchent à transmettre aux voyageurs du monde, une culture, un état d’esprit et un art de vivre.

Le Riad Jamaï : « Best Airbnb i have never make! »

Le Riad Jamaï est un riad fes dans le quartier andalou avec un accès par la porte Kockha, de la rue Arsat Lahrqi, qui longe le lycée Moulay Rachid.

La terre Idrisside, fondation d’une dynastie, en lieu et place de cette ville millénaire, laissant une trace indélébile aux voyageurs du monde parcourant les ruelles pavées. La bienveillance est palpable, audible et visible à chaque coin de rue dans cette vieille ville de Fès, les membres parcourant ce labyrinthe portent et incarnent l’état d’esprit que le Maroc ne sait exporter.

L’hôtellerie à Fès se développe au fur et à mesure que les marchés s’ouvrent sur de nouvelles destinations. C’est ainsi que Bordeaux, Brest, Saint Etienne, Montpellier, Mulhouse ont pu gouter aux charmes envoutants de la médina. D’autres pays européens ne s’en laissent pas compter, eux aussi, gourmands d’expériences de voyages et de dépaysements, Rotterdam, Londres, Dusseldorf, Rome, Bruxelles, Charleroi sont des correspondances régulières pour les vols en direction de Fes.

Un hotel fes est souvent confondu avec un riad fes, car seul ce pays propose ce type d’hébergement. C’est pour cela que la confusion est régulière et que les avis peuvent être d’un écart entre les attentes des clients et le confort proposé par l’équipe du riad.